L'Institut Macarulla

Sous le thème « Art en alçada – L’art en altitude », la ville de Sant Julià de Lòria souhaite devenir une référence en art et en artisanat populaire des Pyrénées. Nous souhaitons atteindre cet objectif avec la création de l’Institut Macarulla consacré à la promotion de l’artisanat et des arts populaires dans les Pyrénées.

Organisation

Cette entité est née de la volonté de promouvoir et de favoriser l’artisanat et l’art populaire dans les Pyrénées
en cumulant différents espaces et entités de la ville.

Les trois piliers de base seraient El Comú de Sant Julià de Lòria, la Fundació Julià Reig et l'Université d'Andorre.

Mairie de Sant Julià de Lòria

La Mairie apporterait un soutien logistique et économique au projet.

Espace Sergi Mas

Le bâtiment de l’ancien hôtel de ville (Casa Comuna) est le lieu idéal pour établir une exposition permanente consacrée aux œuvres de Sergi Mas, puisque les salles du rez-de-chaussée, la Sala del Consell, la Sala de la llar de foc (cheminée) et le vestibule contiennent déjà des œuvres de toute beauté que l’artiste a créées avec techniques traditionnelles comme le vitrail ou les « musicats » (style de sculptures en bois typiques de la Principauté). Il est également possible d’y mettre en place des expositions temporaires liées aux résidences d’artisans ou aux arts populaires en général.

Centre Cultural i de Congressos Lauredià

Puis que le centre dispose de nombreux espaces variés, il est idéal pour y organiser des conférences, des symposiums, des ateliers, des salons et même des expositions.

Casa Bonet (Aixirivall)

La Mairie offre cet ancien manoir pour créer une résidence artistique pour les artisans. Le monument emblématique dispose d’un logement et d’une aire qui pourraient devenir la résidence et le logement de plus d’un artisan à la fois. De cette manière, nous donnons vie à une localité proche de la ville, nous redonnons de la valeur à un immeuble et nous mettons en lumière la richesse en patrimoine naturel de la Principauté.

Fondation Julià Reig

La Fondation peut apporter son soutien, logistique ou économique, aux projets de recherche dans ce domaine.


Universitat d'Andorra

Le rôle de l’université est fondamentalement de proposer des formations continues ou des collaborations dans le domaine de la recherche avec les artisans ou les savants spécialisés en arts populaires qui démarrent un projet avec l’Institut, que celui-ci s’inscrive dans le programme de la Chaire UNESCO ou non.

Objectifs principaux de l’Institut Macarulla

  • Mener des études concernant la production et la diffusion de l’artisanat et des arts populaires et leur impact social en améliorant le patrimoine de la ville et la condition des artisans

  • Entreprendre des recherches en collaboration avec d’autres villes créatives en artisanat et arts populaires concernant les enjeux contemporains de la notion d’art populaire et de mémoire collective des villes postindustrielles.

  • Mettre en œuvre une stratégie pour revitaliser l’art, la culture et le tourisme afin de promouvoir l’apparition d’un mécanisme de participation des artistes à l’animation du territoire et offrir un soutien aux projets locaux de création et de structuration artistique dans le domaine de l’artisanat et des arts populaires.

  • Développer des programmes de formation pour les jeunes concernant des professions artistiques, le développement des capacités chez les artistes, notamment à travers l’utilisation des nouvelles technologies.

  • Cultiver la coopération avec d’autres villes du réseau des villes créatives dans un schéma de projets concrets et inclusifs qui favorisent une dynamique de rapprochement des peuples et de coopération Nord-Sud.

  • Encourager les jeunes à développer des capacités dans les domaines de l’artisanat, des arts populaires, de l’innovation et de la créativité.

  • Organiser un forum d’artisanat et d’arts populaires, une plateforme destinée aux experts locaux, internationaux, académiques et professionnels pour leur permettre d’échanger des idées sur la protection et la promotion des capacités et pratiques traditionnelles, peut-être dans le cadre d’activités de l’Université d’Andorre.

  • Encourager l’artisanat et l’art populaire local à travers des salons et des activités de promotion.