Les caramelles

Chansons pour Pâques en Fleuris

Les caramelles sont des chansons entonnées dans les rues le jour de Pâques ou Pasqua Florida [Pâques Fleuris] par des groupes de personnes (traditionnellement des hommes, mais de nos jours, on y trouve des hommes, des femmes et des enfants) qui, en échange, reçoivent de l’argent de la part des habitants.

Selon le calendrier liturgique chrétien, après les quarante jours d’abstinence et de recueillement de la Carême arrive la Semaine Sainte et ensuite Pâques, qui trouvent son sens dans la joie de la résurrection de Jésus Christ. Pourtant, le cycle de l’agriculture et de l’élevage interprète la joie de Pâques comme l‘arrivée des fleurs sur les arbres fruitiers, c’est-à-dire l’arrivée du printemps, d’où l’expression de Pasqua Florida (Pâques fleuris).

Choral Rocafort

C’est cette exaltation de la joie, qu’elle soit religieuse ou profane, qui est traduite dans les chansons interprétées sur les places et dans les rues par de nombreux groupes de chanteurs le dimanche et le lundi de Pâques, connues sous le nom de caramelles.

À Sant Julià de Lòria, on les chante le dimanche qui suit le dimanche de Pâques. L’entité socioculturelle chargée de maintenir cette tradition est la Chorale Rocafort.

Les colles de caramellaires

Les colles de caramellaires (groupes de chanteurs) parcourent les rues de la ville, s’arrêtent sous les balcons ou sur les places, chantent les chansons et collectent avec un panier les dons des habitants, parfois de l’argent, parfois des aliments comme des tourtes, de la charcuterie ou encore un peu de vin.

Pour les voisins qui se trouvent aux balcons, les chanteurs utilisent la perxa, un grand bâton au bout duquel est pendu un panier décoré avec des rubans de différentes couleurs. Avec ce qui est récolté, qui est aujourd’hui plutôt symbolique, un repas populaire est organisé entre tous les participants.