Expliquer la tradition de la danse

L'escouade Lauredia

L’Esbart Laurèdia a pris le relais de l’Esbart Andorrà, le premier groupe folklorique de Sant Julià de Lòria fondé en 1951 par trois danseurs de l’Esbart Verdaguer de Barcelona qui nous ont partagé leur passion pour la danse et la culture catalane.

Lorsque l’Esbart Andorrà, s’est dissoute, un groupe de danseurs laurédians ne voulaient pas que cette activité se perde. Le musicien qui les accompagnait lors de leurs représentations, Daniel Areny, a recherché une personne pour diriger la nouvelle troupe. Ainsi, c’est sous la direction de Mª Esperança Ivern que l’Esbart Laurèdia a fait sa première apparition en public à la Festa Major de l’année 1963.

"Histoire et légende d'Andorre"

L’un des grands événements a été la première en 1988 du spectacle “Història i Llegenda d’Andorra” [Histoire et légende d’Andorre] qui reprenait des légendes et des fragments de l’histoire de notre pays. Pour la direction, la chorégraphie et la mise en scène du spectacle, l’équipe de direction de l’Esbart Laurèdia a travaillé avec Jordi Torres (1936-2007), directeur du Ballet Folklòric de Sarrià [Ballet Folklorique de Sarrià] (Barcelone). Après cette collaboration, Jordi Torres a également pris en main la direction artistique de l’Esbart Laurèdia de 1989 à 2007.

En 2008, c’est Jaume Torra qui prend la direction de la troupe. Citons son travail de recherche et de récupération des danses et musiques d’Andorre, particulièrement de Sant Julià de Lòria comme sont “El contrapàs del Bou” (danse traditionnelle catalane que seuls ceux qui avait défié le taureau pouvait danser), “Danses del temps que no torna” (Recueil de danses d’Andorre), “Ball de Cornuts” (Danse à caractère humoristique habituellement dansée par des hommes) et “El Porrer de Sant Julià de Lòria” (Danse de type carnaval réalisée seulement par des hommes) ainsi que la création du spectacle "Terra" [La Terre] récemment inauguré en commémoration du 600e anniversaire du Consell General.

Nous nous devons également de citer les représentations avec musique en live dans les productions d’opéra de l’Association Andorra Lírica, au Jambo Street Music et avec les groupes de référence de la scène catalane comme El Pont d’Arcalís, La Cobla Catalana dels Sons Essencials, Els Catarres, Roba Estesa et Oques Grasses.

Il a été le précurseur du premier FolkAND (Andorra Folk Festival) et a participé au International Sanremo Folk Dance (Italie), au Dansàneu (Festival des cultures des Pyrénées), à la 44e Rencontre du Bal des Bastons de Catalogne et à la Fira de la Méditerranée (Arts populaires et musiques du monde, à Manresa).

Il a également été reçu premier au 2ème concours de danses catalanes de Prades de Conflent (France).

Actuellement, la troupe compte plus de 100 danseurs répartis en différents niveaux : initiation, enfants 1, enfants 2, jeunes, troupe de danse, vétérans et bastoners. Avec le soutien de l’Escola Folk del Pirineu [l’École Folk des Pyrénées], elle est rejointe par les musiciens du projet ANDOSINS, créé en 2019 dans l’objectif de récupérer des instruments autochtones.