Histoire et géographie

Au beau milieu d’un environnement entièrement naturel, au fond de la vallée la plus abrupte du pays et première ville après la frontière que le pays partage avec l’Espagne, se trouve Sant Julià de Lòria. La commune est formée par la ville de Sant Julià de Lòria et cinq sous-divisions administratives (quarts) : Bixessarri, Aixirivall, Aubinyà, Fontaneda et Nagol.

Un peu d’histoire

Sant Julià de Lòria est l’une des villes culturelles les plus actives de la Principauté d’Andorre et s’est positionnée comme référence dans le Sud du pays dans les domaines des arts populaires, de l’artisanat et de la formation, qu’elle considère comme des axes stratégiques pour son développement économique.

Encadrée de montagnes et de petites chapelles figures de l’art roman, la ville est porteuse d’une longue tradition culturelle. Sa proximité avec la frontière en a fait un territoire ouvert et de passage et, au cours des siècles, le centre principal de l’activité commerciale andorrane, l’artisanat y étant solidement implanté. Cette activité industrielle et commerciale a créé un tissu socioculturel qui se traduit aujourd’hui par la présence de différentes entités qui se consacrent à la diffusion, à l’enseignement et à la recherche en matière d’arts populaires.

À la moitié du XXe siècle, nombreuses étaient les personnes qui arrivaient à la recherche d’opportunités professionnelles. La jeunesse des nouveaux arrivants, le tissu des entreprises et le caractère ouvert des habitants, proches de la frontière, contribueront à la création d’entités qui encore aujourd’hui se chargent du travail de diffusion de la culture populaire, favorisant la naissance de nouvelles associations culturelles.

Avec le Centre cultural i de congressos lauredià (1993), le Musée Fàbrica Reig et l’Université d’Andorre (2003), la ville prend un tournant créatif et culturel majeur.

Données géographiques

  • Situation:
    42° 28′ N, 1° 29′ E

  • Extension:
    62 km2

  • Climat:
    Méditerranéen de montagne. Influence du climat atlantique dans les secteurs en plus haute altitude, avec une grande variabilité.

  • Population:
    10.000 habitants